Le suivi post-adoption

Les exigences du pays d’origine : Quand et comment envoyer des nouvelles de votre enfant ?

 

Rappelons-le, les rapports de suivi post-adoption sont une volonté du pays d’origine de s’assurer de l’épanouissement de l’enfant. Ils attachent une grande importance à la transmission de ces rapports de suivi et ce, dans les délais et la forme imposés par la législation locale.

Ces rapports écrits sont également accompagnés de photos de votre enfant qui évolue dans son environnement. Les photos sont très précieuses pour les équipes qui ont accompagné votre enfant avant son adoption. Elles le sont aussi pour votre enfant, s’il décide de se rendre dans le lieu (orphelinat, par exemple) où il a passé une partie de sa vie.

Abordées systématiquement lors de l’information préparatoire au choix d’un pays d’origine ainsi qu’au moment de l’engagement préalable à l’adoption, les modalités de suivi post-adoption relatifs à chaque pays sont à prendre sérieusement en considération dans la conduite du projet d’adoption.

La réalisation et la transmission des rapports de suivi font partie intégrante de la procédure d’adoption.

Vous vous êtes engagés à réaliser et à transmettre un ou plusieurs rapports de suivi post-adoption auprès des autorités du pays d’origine de votre enfant. Par conséquent, la non-réalisation ou la non-transmission des rapports de suivi peut compromettre les adoptions à venir pour de nombreuses familles.

Le cas échéant, L’AFA et le service adoption de votre Conseil général peuvent répondre à toute question concernant les modalités des rapports de suivi, selon le pays d’origine de votre enfant.

En savoir plus :
- Le schéma du suivi post-adoption