Vers un enfant à besoins spécifiques

Les Vacaciones de Verano (Programme Colombie)

L’Instituto Colombiano de Bienestar Familiar (ICBF) a développé ces dernières années des programmes orientés vers l’adoption des enfants grands et à besoins spécifiques.

1. Naissance et Objectif du programme

Dès décembre 2009, l’ICBF a très largement attiré l’attention de la France sur l’importance de la mise en œuvre du programme « Vacaciones de Verano ».

L’OAA Arc en Ciel et l’AFA ont ainsi donné leur accord pour la mise en place de ce projet dès l’été 2010.

L’objectif du programme est de sensibiliser les familles à l’adoption d’enfants grands ou en fratrie.

Il consiste donc en l’accueil au sein de leur foyer d’enfants et/ou fratries âgés entre 9 et 12 ans, pour une durée d’au minimum 3 semaines. Ces enfants ne présentent pas de lourdes particularités, physique ou mentale. Les autres enfants sont accueillis en fratrie (2 ou plus), l’aîné étant âgé de plus de 9 ans.

« Choisis » parmi ceux déclarés juridiquement adoptables, les enfants participant à ce projet bénéficient d’une préparation spécifique et sont accompagnés par les professionnels de l’ICBF. Ils présentent généralement de bonnes capacités d’adaptation.

A l’issue du séjour, si les candidats et les enfants en émettent le souhait, la possibilité d’une adoption est envisagée. Ainsi, après le recueil de l’avis de l’enfant et validation de l’apparentement en Colombie, la procédure d’adoption est lancée.

2. Profil des enfants

La plupart des enfants participant au programme sont âgés de 9 à 12 ans et 11 mois au maximum. Ils ne présentent pas de lourdes particularités, physique ou mentale.
Les autres enfants sont accueillis en fratrie (2 ou plus), l’aîné étant âgé de plus de 9 ans.

Ces enfants bénéficient d’un programme de préparation très spécifique. Ils présentent généralement de bonnes capacités d’adaptation.

3. Cadre du programme

Le programme Vacaciones de Verano est encadré par un protocole de coopération établi entre l’ICBF et l’AFA et par un protocole de coopération établi entre l’AFA et les Conseils Généraux des familles qui y participent. Chaque famille signe également un « formulaire d’engagement » rappelant les rôles et engagements des différents interlocuteurs.

4. Préparation et accompagnement du programme

Tout au long de la procédure, le rédacteur en charge du programme est l’interlocuteur privilégié de tous les acteurs du programme. Il joue ainsi un rôle d’intermédiaire entre les familles, les professionnels de l’AFA, des Conseils Généraux et des autorités colombiennes.

En amont du séjour : L’AFA organise une journée de préparation des familles à laquelle sont conviés l’APAEC et les correspondants AFA concernés par le programme. Cette réunion est animée par le rédacteur en charge des « Vacaciones de Verano » ainsi que par le médecin et la psychologue de l’AFA. Cette journée est également l’occasion pour les familles impliquées d’échanger et de tisser des liens souvent conservés par la suite.

Durant le séjour : Des « familles relais » sont préalablement identifiées par l’APAEC. Elles peuvent être sollicitées en cas d’impossibilité pour l'(les) enfant(s) et/ou la famille accueillante, de poursuivre le séjour dans la famille initiale pour quelque raison que ce soit.

Après le séjour : Une réunion de débriefing est organisée après le départ des enfants au sein de l’Agence Française de l’Adoption. Elle est l’occasion d’un échange libre entre les familles accueillantes, l’APAEC, les professionnels de l’AFA et les Conseils Généraux. Des questionnaires sont remis aux familles afin d’effectuer un bilan et de réunir les observations jugées utiles.

5. Bilan des Vacaciones après 3 ans d’expérience

Pour l’AFA au total, 15 familles ont participé au programme et 15 enfants ont été adoptés via ce programme (dont 3 fratries et 12 enfants seuls).

6. Perspectives

Les enfants sélectionnés par l’ICBF pour participer au programme sont des enfants grands (entre 9 et 12 ans et 11 mois), présentant des besoins spécifiques. Or les familles françaises ayant de tels projets sont très peu nombreuses. La recherche et la sélection de ces dernières demeurent longues et complexes.

Par ailleurs, la particularité du programme implique un investissement important de la part des professionnels de l’AFA et des Conseils Généraux : préparation importante des candidats, nombreux échanges avant, pendant et après le programme, encadrement de l’accompagnateur de l’ICBF. Cet investissement est incompressible et indispensable au bon déroulement du séjour des enfants.