Les autres acteurs

 

Ce sont des associations  loi 1901 qui regroupent les parents ayant adopté ou voulant adopter un enfant dans un pays étranger donné.

Indépendantes des pouvoirs publics et des OAA, elles n’exercent pas d’activité d’intermédiaire en matière d’adoption. Elles adhérent aux principes d’une charte commune (charte des A.P.P.O.) qui précise leur éthique et leur vision commune de l’adoption internationale.

 

Deux associations d’enfants adoptés à l’étranger existent en France (La voix des adoptés et Racine Coréennes). Ces associations ont pour vocation de participer au  dialogue et à des échanges d’expériences entre adoptés mais aussi  avec le public sur l’adoption internationale. Elles aident et accompagnent également leurs membres désireux de rechercher leurs origines.

 

Une vingtaine de Centres Hospitaliers proposent ainsi des consultations de pédiatrie, de pédopsychiatrie ou encore spécialisées en parasitologie, ayant une spécificité reconnue auprès des enfants adoptés.