Dans l’actualisation psychologique, les candidats à  l’adoption peuvent solliciter une modification …

Dans l’actualisation psychologique, les candidats à  l’adoption peuvent solliciter une modification de l’âge de l’enfant ou sur les particularités qu’ils peuvent « accepter ». Quid des particularités, celles-ci variant d’un pays à  l’autre ? Un projet vers un enfant à  légère particularité peut-il être envisagé en laissant le soin aux adoptants de préciser celles-ci dans leur lettre de motivation ?

Vous trouverez en fichier joint une fiche technique sur la notice pour l’adoption d’enfants à  particularité.

Toute modification de la notice, c’est-à-dire du projet des adoptants tel qu’il a été accepté par le Conseil général nécessite un avis de la commission d’agrément qui demande généralement une actualisation de l’évaluation sociale et/ou psychologique.

Le changement d’âge de l’enfant souhaité doit ainsi être évalué, notamment lorsque du simple fait d’un âge élevé (6 ans et plus par exemple), on peut considérer que l’enfant est à  particularité.

Lorsque le projet des adoptants porte sur un enfant à  particularité qui nécessitera une préparation spécifique tant des adoptants que de l’enfant, il est nécessaire que dans la rubrique  » autres caractéristiques » soit clairement indiqué le type de particularité (histoire lourde ou stigmatisante, handicap intellectuel, sensoriel, moteur, affection chronique transmissible ou non, maladies aigue curable…) même si l’importance de cette particularité devra faire ensuite l’objet d’une évaluation spécifique (Cf méthodologie des ORCA).


En savoir plus : 

Dans : Agrément