La Colombie peut-elle refuser un dossier en raison du divorce précédent d’un des membres du couple ?…

La Colombie peut-elle refuser un dossier en raison du divorce précédent d’un des membres du couple ?

Le pays d’origine est, dans le cadre de la CLH-93, totalement libre d’accepter ou de refuser une candidature à  l’adoption sans même avoir à  en donner le motif.

L’adoption est une mesure de protection de l’enfance qui consiste à  rechercher la famille correspondant le mieux aux besoins de l’enfant. C’est l’administrateur légal de l’enfant qui est le mieux à  même de connaître les besoins de l’enfant, son intérêt supérieur étant déterminé par le conseil de famille (autorité locale ou centrale en charge de l’adoption).

Comme vous le voyez, il n’y a pas de différence avec le fonctionnement français des conseils de famille qui font les mêmes choix dans l’intérêt des enfants qui leur sont confiés.

Dans : Informations pays