Un couple est de retour du Maroc avec un enfant de 8 mois déclaré abandonné dans ce pays. Ce couple…

Un couple est de retour du Maroc avec un enfant de 8 mois déclaré abandonné dans ce pays. Ce couple, non marocain (n’ayant aucun lien avec les pays du Maghreb), dit être détenteur d’une kafala juridique. Quelle conduite tenir ? Peut-on notamment délivrer les attestations nécessaires aux droits sociaux? Quid du suivi post-adoption ?

Vous trouverez ci-joint ce que je sais de la Kafala judiciaire marocaine. Il ne s’agit en aucun cas d’une adoption qui est prohibée par l’Islam et le Maroc et ne peut donc s’appliquer à  un enfant marocain puisque l’adopté doit suivre sa loi nationale.

L’AFA uniquement en charge de l’adoption n’est donc pas légitime pour répondre aux questions posées sur la Kafala.

Il me semble toutefois qu’elle devrait être considérée comme une délégation d’autorité parentale ou comme une tutelle si le juge aux affaires familiales français saisi estime que c’est dans l’intérêt de l’enfant.

En savoir plus :
Fiche Kafala

Dans : Kafala