Du pré-dossier au dossier

Prise en charge d’un pré-dossier


« Avec quotas », « sans quotas », « soumis à une liste de demande en attente ». À ces trois schémas de prise en charge des pré-dossiers, correspondent des traitements différents. Explications.

 

Prise en charge des projets d’adoption par l’AFA

Durée : 02:05
Vous souhaitez adopter un enfant dans un pays étranger.
Cette vidéo vous dévoile comment les équipes de l’AFA vous aident dans le traitement de votre dossier.

 

Trois schémas de prise en charge d’une demande existent à l’AFA

 

  • Le pays choisi est un « pays sans quota »

Après l’envoi de votre pré-dossier, un projet de mise en relation (PMR) est établi dès lors que le projet correspond aux critères du pays. Dès que le dossier est constitué, il est aussitôt envoyé. La Colombie, la Chine ou la Bulgarie sont des pays sans quota.

  • Le pays choisi est un « pays à quota »

Un appel à candidature est relayé à l’ouverture d’un quota via le site internet de l’AFA. Les pré-dossiers vont directement vers le pôle géographique de l’Agence pour analyse.
Dès que le quota est atteint, les dossiers sont réorientés vers le Pôle Information et Conseil. Les familles non retenues sont invitées à réorienter leur projet d’adoption vers un autre pays avec l’aide de leur correspondant départemental AFA ou du pôle information et conseil de l’AFA. C’est le cas, par exemple, de la Thaïlande, du Togo et du Sri Lanka.

 

  • Le pays choisi est un pays avec liste de demande en attente (Vietnam, Madagascar, Russie et Cambodge)

Le pré-dossier est étudié par le Pôle Information et Conseil et enregistré sur liste de demandes en attente dès lors que les critères fixés par le pays sont remplis. Le candidat est informé par courrier de son inscription (ordre chronologique d’arrivée) ainsi que de ses codes d’accès à l’espace adoptants pour le suivi de l’évolution du rang.

Lors de la sortie de la liste de demandes en attente, la candidature est à nouveau étudiée, cette fois-ci par le rédacteur en charge du pays concerné sur la base des critères en vigueur. Le projet de mise en relation est adressé aux candidats dès l’instant où le projet des adoptants est validé par le rédacteur. La constitution du dossier finalisé à destination du pays s’effectue sur la base de la brochure pays, envoyée dans un second temps au candidat.

Aujourd’hui, ces listes de demandes en attente ne correspondent plus à la réalité de l’adoption aussi bien au Vietnam qu’au Cambodge ou à Madagascar. Soucieux d’améliorer l’accompagnement de ses familles, le conseil d’administration de l’AFA a donc décidé d’adapter les listes d’attentes aux projets correspondant aux enfants en attente de famille.

Etant donné la spécificité de chacun des quatre pays concernés par ces listes, l’Agence Française de l’Adoption proposera désormais aux familles :

 

De plus :

1. Tout nouveau candidat peut bénéficier, au début de sa démarche d’adoption, d’un entretien via son correspondant départemental, interlocuteur de proximité, au sein du conseil général. Cet entretien, qui peut également être assuré par les professionnels de l’AFA Paris, a vocation à informer les candidats et à les accompagner dans leur projet en terme de profil d’enfant attendu et de possibilités concrètes d’orientation.

2. Chaque candidat ayant déposé un projet accompagné par l’AFA ou étant inscrit sur une liste de demandes en attente se voit attribuer et transmettre un code lui permettant d’accéder à son espace internet personnel sécurisé afin de suivre l’évolution de son dossier.

3. Chaque candidat est invité à confirmer annuellement, au 1er mai de l’année, son ou ses projet(s) confié(s) à l’AFA.