Se préparer pendant l’attente

Il existe aujourd’hui une inadéquation entre le projet des familles, les besoins des enfants et les attentes des pays.

En effet, le profil des enfants adoptés via l’AFA évolue d’année en année.

Ainsi, en 2015, 25% des enfants avaient moins de 5 ans et l’âge moyen au moment de la proposition d’apparentement était de 4 ans et 7 mois. 16% des enfants adoptés avaient des problèmes de santé signalés.

Or, l’Agence Française de l’Adoption a constaté que les familles qu’elle accompagnait étaient très peu préparées à cette réalité.

L’A.F.A. a initié un travail de sensibilisation des postulants à la problématique adoptive et à la nouvelle réalité de l’adoption internationale, afin de mieux les préparer et de mieux les accompagner dans leur projet.

 

1. Les sessions collectives obligatoires (lien avec département) 

Des Journées de préparation sont obligatoires pour tout projet d’adoption vers la Chine, la Russie, la Thaïlande, les Philippines, le Burkina Faso… . Les nouvelles exigences chinoises et russes nécessitent désormais que chaque famille participe à une formation organisée par l’Agence Française de l’Adoption. L’objectif de ces journées est d’informer les familles AFA et d’évoquer les aspects psychologiques, médicaux, administratifs et juridiques inhérents à toute procédure d’adoption.

 

2. Les sessions collectives facultatives

Dans cette perspective d’amélioration de la qualité des services proposés par l’AFA, et afin d’accompagner au mieux les candidats à l’adoption dans cette période particulièrement difficile de « gestion de l’attente », les candidats à l’adoption sont invités à participer à des journées de préparation au départ et à la rencontre avec l’enfant. Ces journées ont pour objectif de sensibiliser et d’approfondir la réflexion des familles sur la préparation du voyage, du séjour et du retour du pays d’origine de l’enfant, la rencontre et la construction du lien, le profil des enfants, la procédure locale et la culture du pays.

 

3.  Les outils

A été mise à la disposition des familles :

  • trois cahiers de réflexion consacrés à l’accueil d’un enfant déjà grand ou d’une fratrie ont été conçus par l’AFA avec l’APAEC (pour la Colombie), avec EFA-AI (pour l’Europe), avec le MASF et quelques APPO (pour l’Asie) : ceux-ci ont vocation à se décliner dans chacun des services adoption des Conseils Généraux, soit sous forme de réunions d’information, soit sous forme de remise d’un cahier de réflexion encadrée de deux entretiens avec l’ASE.
  • un dépliant en 3 volets relatif à la préparation des candidats  à la parentalité adoptive dans le cadre d’un groupe de travail coordonné par la MAI et composé de  représentants des conseils départementaux, de la DGCS, de l’AFA, d’opérateurs, d’EFA, de médecins des consultations d’adoption, de l’ALPA FIL D’or et de la MAI. Ce document a pour objectif de sensibiliser les futurs candidats aux enjeux et à l’intérêt de suivre une  préparation à la parentalité adoptive.