La trousse médicale pour toute la famille

 

Votre enfant a besoin de parents en bonne forme !

Il est aussi important de veiller à se protéger soi-même afin d’être le plus disponible auprès de l’enfant. Il est donc indispensable de prévoir une trousse de médicaments adaptée aux conditions de vie sur place ainsi qu’éventuellement les traitements habituels (par exemple diabète, asthme) en quantité suffisante.

Il est conseillé de faire le point avec son médecin traitant afin éventuellement de procéder aux vaccinations nécessaires.

 

La trousse de pharmacie


Il n’existe 
pas de trousse de pharmacie type : sa composition est à adapter en fonction du voyage et de l’état de santé du ou des voyageurs.

On peut conseiller au minimum :

1)- protection contre le paludisme

  • répulsifs contre les moustiques 
  • antipaludique à usage préventif (fonction du pays)


2)- médicaments systémiques

  • antalgiques et antipyrétiques (contre la douleur et la fièvre : le paracétamol est préférable) 
  • antidiarrhéique (moteur ou sécrétoire) 
  • antiémétique si nécessaire (pour le mal des transports) 
  • sédatifs


3)- autres produits

  • collyre (conditionnement monodose) 
  • thermomètre incassable 
  • épingles de sûreté 
  • pince à épiler 
  • crème solaire 
  • crème pour les brûlures 
  • pansements stériles et sutures adhésives 
  • antiseptique, gel ou solution hydroalcoolique pour l’hygiène des mains 
  • produit pour désinfection de l’eau de boisson 
  • sachets de soupe déshydratée 
  • bande de contention 
  • le cas échéant, un set de matériel à usage unique (aiguilles, seringues, matériel à suture…) plus si nécessaire un certificat bilingue français/anglais à l’intention des contrôles douaniers.

 

4)- La trousse de pharmacie pour l’enfant doit comporter un minimum de médicaments (présentés sous leur forme pédiatrique) avec leur mode d’utilisation :

  • antipyrétiques (contre la fièvre) 
  • antipaludiques (fonction du pays) 
  • antiémétiques (contre les vomissements) 
  • collyre (pour les yeux) 
  • antiseptique cutané (désinfectant de la peau) 
  • des pansements 
  • une crème solaire 
  • des sachets de réhydratation type OMS (UNICEF) 
  • éventuellement des comprimés pour stériliser les biberons 
  • le cas échéant, des couches ou changes complets adaptés au poids.
  • Éviter les suppositoires. 
  • Les médicaments doivent être transportés dans leur emballage et non pas en vrac (gain de place pour les bagages, mais source possible d’erreurs).

Cette fiche pourra aider votre médecin traitant. Pour le nom des produits, renseignez-vous auprès lui : un certain nombre de ces médicaments ne sont délivrés que sur prescription médicale.

 

Toutes les informations sur les conditions sanitaires et de séjour du pays de l’enfant peuvent être notamment consultées sur le site du ministère des affaires étrangères à la rubrique « conseils aux voyageurs ».